Suivez nous sur

Recherche

Portugal : l'ASAE a saisi plus de 4 millions de produits et insiste sur le CBD comme un « nouvel aliment », bien que la Cour l'ait jugé « non médicamenteux »

Publié

em

Ana Oliveira, inspectrice en chef de l'unité des opérations nationales de la division de l'information publique de l'ASAE - Autorité de sécurité alimentaire et économique, a déclaré à Cannareporter qu'au cours des 4 dernières années, 208 opérateurs économiques ont été inspectés au Portugal, avec l'ouverture de 31 mesures compensatoires. -ordonnance et 18 poursuites pénales, avec la saisie de 4.325.669 74,6 133.898,81 unités et XNUMX litres de produits, le tout d'une valeur totale de XNUMX XNUMX euros.

Depuis le début de l'année 2023, et comme les années précédentes, le Cannareporter a reçu plusieurs signalements de perquisitions, d'inspections et de saisies de produits à base de chanvre dans magasins de culture et des magasins vendant des produits à base de chanvre, du nord au sud du Portugal, sans oublier les îles. La confusion règne toujours sur ce secteur, non seulement au Portugal, mais aussi dans le reste de l'Europe.

Au Portugal, il existe déjà plus de 100 magasins qui vendent du CBD et d'autres dérivés du chanvre avec moins de 0,3 % de THC. Légaux ou non, les produits contenant du CBD sont accessibles à tous, dans les magasins agréés à travers le pays, sur des sites Internet ou sur le marché illicite, sans aucune réglementation ni garantie de qualité. Et ni le gouvernement ne le réglemente et ne l'autorise ni ne l'interdit effectivement, le laissant tomber dans des limbes qui finissent par nuire à tous les acteurs de la filière, des producteurs aux commerçants et, enfin, aux consommateurs.

Bien que le La Cour de justice européenne a déjà déclaré que les États membres ne peuvent pas interdire la commercialisation du CBD et de à La police judiciaire portugaise a été contrainte de restituer 40 kg de fleurs de chanvre industriel Patrick Martins, propriétaire des magasins de chanvre Green Swallow, il n'est pas encore assez clair si le cannabidiol (CBD) dérivé du chanvre industriel doit être considéré comme un "nouvel aliment" ou non.

En tout cas, en novembre 2022, le directeur de l'Unité nationale de lutte contre le trafic de stupéfiants de la police judiciaire (PJ), Artur Vaz, a confirmé à Cannareporter qu'il s'agissait de Tribunal Central d'Instruction Criminelle qui a ordonné la restitution de 40kg de fleurs de chanvre Patrick Martins, pour avoir considéré qu'ils "ne sont pas stupéfiants".

« Les objets, plantes et substances qui ont été saisis et qui, selon le résultat de la décision judiciaire, ne peuvent être considérés comme des stupéfiants ont été restitués. Et nous nous sommes conformés, naturellement, à ce qui avait été déterminé par le tribunal", avait déclaré, à l'époque, Artur Vaz, de la PJ, dans des déclarations au Cannareporter.

L'avocat João Nabais, qui a représenté Patrick Martins devant le tribunal, a également déclaré qu'« il faut que tous les intervenants en justice aient à l'esprit que le chanvre est une plante différente du cannabis ».

Cependant, et malgré cette décision de justice, les magasins vendant des produits à base de chanvre au Portugal continuent d'être la cible d'inspections et de saisies récurrentes, avec des dizaines d'incidents signalés à Cannareporter au cours du premier trimestre 2023.

L'ASAE insiste sur le fait que le CBD est un "nouvel aliment"

A cet égard, nous nous sommes interrogés sur ASAE sur quel type d'actions il a développé, combien de magasins ont été inspectés et quel type de produits ont été saisis, ainsi que les principales infractions / irrégularités détectées dans le secteur, la raison des saisies et la base juridique respective.

Ana Oliveira, Inspectrice en chef de l'Unité des opérations nationales de la Division de l'information publique de l'ASAE, a répondu à Cannareporter en un seul texte, que nous transcrivons intégralement ici.

"Tout d'abord, il est informé que la commercialisation de denrées alimentaires contenant du CBD n'est pas autorisée, et que les extraits de Cannabis sativa préparés dans le but de concentrer le cannabidiol, sont considérés comme de nouveaux aliments et, à ce titre, pour être commercialisés, ils nécessiteront une évaluation de la sécurité, dans le cadre du règlement sur les nouveaux aliments, qui n'a pas encore eu lieu à ce jour, ils ne peuvent donc pas être utilisé dans les aliments, qui comprennent également les compléments alimentaires.

Il rappelle également que, conformément au règlement (CE) nº 258/97 du Parlement européen et du Conseil du 27 janvier 1997 concernant les nouveaux aliments et les ingrédients alimentaires, les nouveaux aliments sont définis comme : "l'aliment ou les ingrédients alimentaires pas utilisé en quantité significative pour la consommation humaine dans l'Union européenne avant le 15 mai 1997 ». Les nouveaux aliments peuvent être des aliments innovants ou nouvellement développés, des aliments utilisant de nouveaux processus et technologies de production, ainsi que des aliments traditionnellement consommés en dehors de l'Union européenne.

La mise sur le marché de nouveaux aliments ne peut être effectuée qu'après la réalisation d'une évaluation de la sécurité. Ainsi, le catalogue des nouveaux aliments peut être consulté sur le site de la Commission européenne à l'adresse : https://ec.europa.eu/food/safety/novel_food/catalogue_en. Ce catalogue contient la substance Cannabidiol comme non approuvée pour la consommation.

Cela dit, notons que l'Autorité de sécurité alimentaire et économique (ASAE), en tant qu'autorité administrative nationale spécialisée dans le domaine de la sécurité alimentaire et de la surveillance économique, dotée de pouvoirs d'enquête pénale, a orienté son action pour assurer aux consommateurs que les denrées alimentaires mises sur le marché ne mettent pas en danger leur sécurité et leur santé et que leurs intérêts soient défendus en garantissant une concurrence saine et loyale entre les opérateurs économiques.

En ce sens, l'ASAE a développé des actions d'inspection sur ce sujet au niveau national, visant le commerce physique ainsi que le commerce en ligne, ayant enregistré comme résultats opérationnels au cours des 4 dernières années, l'inspection de 208 opérateurs économiques, avec des procédures d'infraction administrative et également 31 procédures pénales, avec la saisie de 18 4.325.669 74,6 unités, 133.898,81 litres de produits, le tout d'une valeur globale de XNUMX XNUMX €.

Dans les affaires pénales répertoriées, ressortent les infractions pour contrefaçon de denrées alimentaires dues à l'ajout de produits non autorisés et endommagés ou pour la corruption d'aliments ou de substances médicamenteuses, et dans les infractions administratives, elles se réfèrent à l'absence, l'inexactitude ou l'insuffisance de l'étiquetage, l'ajout qui ne sont pas prévus par la législation générale en vigueur, la commercialisation de compléments alimentaires avec un étiquetage, une présentation et une publicité irréguliers, le non-respect des règles de vente et de commercialisation à distance des compléments alimentaires, l'absence de communication préalable à l'autorité compétente pour la commercialisation complément alimentaire, entre autres.

En ce qui concerne les produits contenant du CBD dérivé du chanvre, il convient de noter que toutes les plantes de cannabis sativa/chanvre sont couvertes par les dispositions du décret-loi nº 15/93 du 22/01, qui approuve le régime juridique applicable au trafic et à la consommation de stupéfiants et de substances psychotropes – La loi nº 8/2019, 23e modification du décret-loi nº 15/93, prévoit l'utilisation de la plante de cannabis uniquement à des fins médicinales, dans des médicaments, des préparations et des substances, avec prescription médicale.

La culture de différentes variétés de la plante Cannabis sativa L. est autorisé dans l'Union Européenne, et est inscrit au catalogue des espèces végétales agricoles autorisées - Catalogue Commun des Variétés des Espèces Végétales Agricoles - Toutefois, la teneur en tétrahydrocannabinol (THC) dans la plante ne peut excéder une concentration de 0,2%, ce qui signifie en pratique que seule la variété de chanvre Cannabis sativa peut être cultivée.

La Commission européenne considère qu'il s'agit d'un nouvel aliment autorisé, à condition que la valeur de THC ne dépasse pas 0,2 % (w/w), mais elle considère également que d'autres législations spécifiques de chaque État membre concernant les restrictions doivent être respectées. commercialiser en tant que denrée alimentaire ou en tant qu'ingrédient de denrées alimentaires, tel que vérifié par la liste de l'Union. Dans ce cadre et en ce qui concerne Cannabis sativa, à ce jour, seules peuvent être consommées à des fins alimentaires les parties suivantes de la plante, telles que référencées dans le catalogue DG SANTE : Graines ; Huile de graines; Farine de graines.

Enfin, il est suggéré de contacter la direction générale de l'alimentation et de la médecine vétérinaire, car il s'agit de l'entité compétente pour le contrôle des nouveaux aliments autorisés/refusés.

 

____________________________________________________________________________________________________

[Avertissement : veuillez noter que ce texte a été initialement rédigé en portugais et est traduit en anglais et dans d'autres langues à l'aide d'un traducteur automatique. Certains mots peuvent différer de l'original et des fautes de frappe ou des erreurs peuvent survenir dans d'autres langues.]

____________________________________________________________________________________________________

Que faire avec 3€ par mois ? Devenez l'un de nos mécènes ! Si vous pensez qu'un journalisme indépendant sur le cannabis est nécessaire, abonnez-vous à l'un des niveaux de notre compte Patreon et vous aurez accès à des cadeaux uniques et du contenu exclusif. Si nous sommes nombreux, nous pouvons faire la différence avec peu !

+ de publications
Cliquez ici pour commenter
Inscrivez-vous
Notifier de

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Publicité


Voir le documentaire "Patients"

Documentaire Patients Laura Ramos aidez-nous à grandir

Mais RECENTES

ÉvénementsIl y a une semaine 1

CannaTrade revient à Zurich du 24 au 26 mai

CannaTrade – La Foire et festival international du chanvre de Zurich arrive à maturité en 2024, célébrant son 18e...

communiqués de presseIl y a une semaine 1

Le Groupe SOMAÍ et sa filiale RPK Biopharma étendent leur partenariat avec Cookies à l'Europe et au Royaume-Uni

LISBONNE, PORTUGAL, 16 mai 2024 /EINPresswire.com/ — Le groupe SOMAÍ (« SOMAÍ ») et sa filiale RPK Biopharma ont étendu...

Nationalil y a des semaines 2

Portugal : la consommation estimée de CBD augmente malgré l’interdiction

Le rapport « Cannabis in Portugal », réalisé par Euromonitor International, a publié les données les plus récentes sur l'industrie du cannabis,...

Nationalil y a des semaines 2

"Cannabis. Maldita e Maravilhosa », de Margarita Cardoso de Meneses, en librairie le 16 mai

Margarita Cardoso de Meneses, contributrice de CannaReporter®, vient de publier le livre « Canábis. Maldita e Maravilhosa», publié par Oficina do...

communiqués de presseil y a des semaines 3

Montemor-o-Velho : arrêté pour culture de cannabis

Le Commandement Territorial de Coimbra, à travers l'Unité de Recherche Criminelle (NIC) du Détachement Territorial de Montemor-o-Velho, aujourd'hui, le 9...

Événementsil y a des semaines 3

PTMC – Portugal Medical Cannabis rassemble l’industrie du cannabis médical le 22 mai à Lisbonne

PTMC – Portugal Medical Cannabis réunira les professionnels de l'industrie du cannabis médical le 22...

sociétésil y a des semaines 3

USA : MedMen déclare faillite avec 400 millions de dollars de dettes

Le géant américain du cannabis MedMen s'est effondré sous le poids de sa dette, annonçant la semaine dernière que...

Actualitésil y a des semaines 3

Une étude révèle que la légalisation du cannabis n'augmente pas la consommation d'autres substances

L'un des arguments les plus utilisés contre la légalisation du cannabis à usage adulte ou récréatif a été l'idée de...

Chanvreil y a des semaines 3

Lettonie : l'école de chanvre d'Obelisk Farm est finaliste pour l'EFT Green Skills Award 2024

Obelisk Farm continue d'être reconnue dans le monde entier pour son approche unique de l'exploitation du chanvre industriel. Le projet familial, qui...

Événementsil y a des semaines 3

États-Unis : le CannMed 24 Innovation & Investment Summit revient à Marco Island, en Floride, du 12 au 15 mai

Il s'agit de l'une des conférences scientifiques les plus importantes sur l'industrie du cannabis médical et revient à Marco Island, en Floride,...