Suivez nous sur

internationale

France : Macron ne veut pas avancer avec le cannabis médical en 2024

Publié

em

Emmanuel Macron, président de la France. Photo de : Belge

Dans une tournure surprenante des événements, le gouvernement français, dirigé par le président Emmanuel Macron, a décidé de ne pas proposer la légalisation du cannabis à des fins médicales en 2024. Malgré le soutien massif du public, notamment de la part des patients ayant participé à un projet pilote, le gouvernement Macron semble mettre un terme à ce qui aurait pu être un changement prometteur pour le paysage des soins de santé du pays.

A ce jour, la distribution du cannabis médical en France se limite à une période d'essai portant sur 2.000 XNUMX patients, souffrant de maladies telles que l'épilepsie, le cancer, les douleurs neuropathiques, les soins palliatifs et la spasticité. Ces patients ont eu un accès limité aux médicaments à base de cannabis. Le projet visait à évaluer l'efficacité et la légalité de ces traitements, avec des produits disponibles dans des pharmacies sélectionnées.

L’opinion publique et médicale contraste avec celle du gouvernement

Les rapports indiquent qu'environ 91 % des patients impliqués dans l'essai sont favorables à une légalisation générale. Les patients ont signalé des améliorations significatives, notamment dans la gestion des symptômes, notamment dans le soulagement de la douleur et les soins palliatifs. Cependant, malgré le Réactions positifs et clairs, le gouvernement français semble hésiter à élargir l’accès.

Même si patients et professionnels de santé se sont mobilisés pour l'intégration du cannabis à des fins médicales dans le droit commun, l'opposition de groupes comme la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) a entravé les progrès. Les critiques soutiennent que ces forces sont motivées par des considérations politiques plutôt que par le bien-être des patients qui pourraient en bénéficier.

Des personnalités du monde médical, comme le professeur Nicolas Authier, président du Comité scientifique du cannabis médicinal, ont exprimé leurs inquiétudes. Ils soulignent la nécessité d’une approche globale qui donne la priorité au bien-être des patients plutôt qu’à l’opposition idéologique. Les experts appellent le gouvernement à prendre en compte l'impact positif substantiel observé au cours de la période d'essai, soulignant que des milliers de malades chroniques attendent avec impatience des secours.

L’avenir du cannabis à des fins médicinales en France

Le projet pilote en cours s’achevant en mars 2024, le sort du cannabis médical en France est suspendu, avec deux scénarios possibles à l’horizon :

  1. Extension de l'expérience : le projet pourrait être étendu pour continuer à soutenir les patients existants, en garantissant qu'ils reçoivent les médicaments nécessaires. Cependant, aucun nouveau patient ne serait inscrit, laissant d’innombrables autres sans accès.
  2. Arrêt complet : L’essai peut également se terminer brusquement, laissant les patients sans accès aux médicaments à base de cannabis. À moins que des solutions alternatives ne soient trouvées grâce à des changements, ce scénario semble désastreux pour ceux qui en ont besoin.

Une lueur d'espoir

Malgré les revers actuels, il reste encore une lueur d’espoir. Les discussions autour du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2024 pourraient être l’occasion d’une légalisation du cannabis à des fins médicales. Des changements peuvent être proposés, soit par le gouvernement, soit grâce à des efforts de collaboration avec des personnalités influentes telles que Caroline Janvier, membre de l'Assemblée nationale française.

Le chemin vers la légalisation du cannabis à des fins médicales en France semble semé d’embûches. Même si les patients et les partisans de la légalisation gardent espoir, la position du gouvernement suscite des inquiétudes quant à l'avenir des soins de santé dans le pays. Alors que le débat se poursuit, le sort de milliers de personnes en souffrance reste en suspens, dans l’attente d’une décision qui pourrait avoir un impact significatif sur leur qualité de vie.

 

____________________________________________________________________________________________________

[Avertissement : veuillez noter que ce texte a été initialement rédigé en portugais et est traduit en anglais et dans d'autres langues à l'aide d'un traducteur automatique. Certains mots peuvent différer de l'original et des fautes de frappe ou des erreurs peuvent survenir dans d'autres langues.]

____________________________________________________________________________________________________

Que faire avec 3€ par mois ? Devenez l'un de nos mécènes ! Si vous pensez qu'un journalisme indépendant sur le cannabis est nécessaire, abonnez-vous à l'un des niveaux de notre compte Patreon et vous aurez accès à des cadeaux uniques et du contenu exclusif. Si nous sommes nombreux, nous pouvons faire la différence avec peu !

+ de publications
Cliquez ici pour commenter
Inscrivez-vous
Notifier de

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Publicité


Voir le documentaire "Patients"

Documentaire Patients Laura Ramos aidez-nous à grandir

Mais RECENTES

internationaleIl y a heures 1

USA : la pédiatre Bonni Goldstein lance une pétition contre l'interdiction des médicaments naturels à base de CBD en Californie

La pédiatre nord-américaine Bonni Goldstein met en garde contre la tentative d'interdire les médicaments dérivés du CBD naturel dans...

internationaleIl y a heures 1

L’Europe compte près de 23 millions de consommateurs de cannabis, la plus consommée de toutes les substances illicites

Le cannabis reste de loin la substance illicite la plus consommée en Europe. Telles sont les conclusions du « Rapport...

Événementsjours il y a 2

Mary Jane célèbre la culture légale du cannabis pour la première fois en Allemagne

C'est le week-end prochain, du 14 au 16 juin, qu'aura lieu l'habituelle Mary Jane, à la Messe...

ÉvénementsIl y a une semaine 1

Le CB Club rassemble les professionnels du cannabis en prévision de Mary Jane, à Berlin

En prévision de la CB Expo (Cannabis Business Expo and Conference), qui aura lieu à Dortmund en septembre, la société CB...

rapportIl y a une semaine 1

Afrique du Sud : la légalisation d’une industrie déjà florissante

Dans les semaines qui ont précédé les élections à l'Assemblée générale en Afrique du Sud, le mercredi 29 mai dernier, il y a eu...

interviewsIl y a une semaine 1

Rui Reininho : « Je trouve vraiment bizarre que mes collègues du GNR mettent le nez dans les propriétés des gens pour voir ce que fait cette plante »

Rui Reininho, musicien portugais devenu célèbre en tant que chanteur de GNR, n'a plus besoin d'être présenté. Contrairement à ce que beaucoup pensent, il n'a pas trouvé...

Actualitésil y a des semaines 2

Canada : une étude montre que la consommation de cannabis réduit la consommation de méthamphétamine

Les polytoxicomanes, individus qui consomment plusieurs substances, se tournent souvent vers le cannabis pour réduire leur consommation...

Événementsil y a des semaines 4

CannaTrade revient à Zurich du 24 au 26 mai

CannaTrade – La Foire et festival international du chanvre de Zurich arrive à maturité en 2024, célébrant son 18e...

communiqués de presseil y a des semaines 4

Le Groupe SOMAÍ et sa filiale RPK Biopharma étendent leur partenariat avec Cookies à l'Europe et au Royaume-Uni

LISBONNE, PORTUGAL, 16 mai 2024 /EINPresswire.com/ — Le groupe SOMAÍ (« SOMAÍ ») et sa filiale RPK Biopharma ont étendu...

Nationalil y a des semaines 4

Portugal : la consommation estimée de CBD augmente malgré l’interdiction

Le rapport « Cannabis in Portugal », réalisé par Euromonitor International, a publié les données les plus récentes sur l'industrie du cannabis,...