Suivez nous sur

internationale

L’Europe compte près de 23 millions de consommateurs de cannabis, la plus consommée de toutes les substances illicites

Publié

em

Le cannabis reste de loin la substance illicite la plus consommée en Europe. Telles sont les conclusions du « Rapport européen sur les drogues 2024 – Tendances et évolutions », publié aujourd’hui à Lisbonne par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) et qui se base sur les informations de l’année précédente fournies par les États membres (plus la Turquie et la Norvège). Les enquêtes nationales sur la consommation de cannabis suggèrent qu'à l'échelle mondiale, environ 8 % des adultes européens (22,8 millions âgés de 15 à 64 ans) ont consommé du cannabis au cours de l'année écoulée.o, ce nombre augmentant à 85,4 millions de personnes (29,9 %) tout au long de leur vie.

« Nous constatons des évolutions significatives sur le marché du cannabis. Pris ensemble, tout cela signifie qu’il reste urgent de mieux comprendre les méfaits potentiels associés aux différents modes de consommation de cannabis et les implications que cela soulève pour les politiques et les pratiques », indique le rapport.

Il est nécessaire de mieux comprendre quelles réponses sont efficaces
On estime qu'environ 1,3 % des adultes de l'Union européenne (3,7 millions de personnes) consomment quotidiennement ou presque quotidiennement du cannabis, ce qui constitue « le groupe le plus susceptible d'avoir des problèmes liés à cette substance », prévient le rapport. Selon l’Observatoire, « la consommation de cannabis peut provoquer ou aggraver toute une série de problèmes de santé physique et mentale, notamment des symptômes respiratoires chroniques, une dépendance au cannabis et des symptômes psychotiques. De plus, des études ont montré que la consommation régulière de cannabis peut être associée à de moins bons résultats scolaires et à un risque accru d’implication dans le système de justice pénale. Les problèmes sont davantage liés à une consommation précoce, à des produits très puissants et à des modes de consommation plus réguliers et à long terme », indique le document.

L’OEDT souligne également la nécessité de mieux comprendre les types de « problèmes » rencontrés par les consommateurs de cannabis, ainsi que les voies d’orientation appropriées et les options de traitement efficaces pour ceux qui ont des problèmes liés au cannabis. « Le cannabis est considéré comme responsable de plus d’un tiers de toutes les admissions pour traitement de toxicomanie en Europe. Ce résultat est difficile à interpréter, en partie à cause de la grande variété d’interventions proposées aux consommateurs de cannabis, qui peuvent inclure de brèves interventions ou des renvois directifs du système de justice pénale. Des travaux supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre le type de services offerts aux personnes ayant des problèmes de cannabis. Cependant, les informations disponibles suggèrent que des traitements psychosociaux, tels que la thérapie cognitivo-comportementale, sont couramment proposés et que les interventions de santé en ligne semblent de plus en plus disponibles », indique le rapport.

L’évaluation du risque de préjudice dans ce domaine est compliquée par la « gamme croissante de produits à base de cannabis potentiellement disponibles pour les consommateurs », qui peuvent inclure des produits comestibles, des produits très puissants et divers dérivés. «Cette diversité peut avoir des implications sur le risque de problèmes de consommation de cannabis chez un individu et constitue donc un domaine qui nécessite des recherches plus approfondies et une attention réglementaire.»

Dans l’ensemble, le nombre de personnes entrant pour la première fois en traitement pour des problèmes liés au cannabis est resté relativement stable jusqu’en 2019, avant de diminuer pendant la pandémie, et n’est revenu aux niveaux d’avant la pandémie dans la plupart des États membres de l’UE qu’en 2022.

Les saisies indiquent que les itinéraires du trafic pourraient se diversifier
Les saisies de cannabis se sont généralement poursuivies à des niveaux historiquement élevés en 2022, ce qui indique « la grande disponibilité de cette drogue ». Toutefois, la quantité totale de résine de cannabis saisie dans l’Union européenne a considérablement diminué, en grande partie en raison d’une diminution des saisies signalées par l’Espagne. « Il est possible que cela reflète une adaptation des itinéraires d'approvisionnement de la part des acteurs du trafic de résine de cannabis de l'Afrique du Nord vers l'Europe, en réponse aux mesures anti-trafic prises par les autorités espagnoles », reflète le rapport. Dans ce contexte, il est également intéressant de noter que, depuis 2019, le volume d’herbe de cannabis saisi a considérablement augmenté en Espagne.

« En 2022, l'Espagne était responsable de 69 % de toutes les résines saisies, de 47 % de toutes les herbes de cannabis saisies et de 81 % du nombre total de plants de cannabis déclarés saisis dans l'Union européenne, soulignant le rôle important joué par l'Espagne, dans la mesure où pays de transit pour le trafic de cannabis et comme zone de production. Cependant, il est important de noter qu’une production importante de cannabis a également lieu ailleurs dans l’Union européenne. Les récentes saisies importantes mettent en évidence le rôle que l'Espagne continue de jouer en tant que pays de transit pour la résine destinée au marché européen. En 2023 par exemple, les autorités espagnoles ont saisi 22 tonnes de résine de cannabis cachées dans de faux emballages de tomates, soupçonnées d'être destinées à un trafic vers la France.

Autres substances consommées en Europe

La cocaïne est la deuxième substance illicite la plus consommée en Europe, ayant été consommée l'année dernière par quatre millions de personnes (1,4 %) entre 15 et 64 ans, et ce chiffre est passé à 15,4 millions (5,4 %) par an.

En ce qui concerne la MDMA (ecstasy), les chiffres font état de 2,9 millions (1%) de personnes âgées entre 15 et 65 ans, contre 12,3 millions (4,3%) qui ont répondu sur leur consommation tout au long de leur vie.

Les amphétamines ont été consommées l'année dernière par 2,3 millions (0,8 %) d'adultes âgés de 15 à 64 ans, et ce chiffre a augmenté jusqu'à 10,3 millions (3,6 %) tout au long de leur vie.

L'héroïne (l'opioïde illicite le plus couramment consommé en Europe) et d'autres opioïdes synthétiques ont été consommés par 860.000 2022 personnes à haut risque. En 513, 24 74 consommateurs suivaient un traitement de substitution aux opioïdes, cette drogue représentant environ XNUMX % des demandes de traitement dans l’UE. La même substance est retrouvée dans XNUMX % des décès par surdose.

Voir le rapport complet ici:
EMCDDA-2024-31813_fr

 

____________________________________________________________________________________________________

[Avertissement : veuillez noter que ce texte a été initialement rédigé en portugais et est traduit en anglais et dans d'autres langues à l'aide d'un traducteur automatique. Certains mots peuvent différer de l'original et des fautes de frappe ou des erreurs peuvent survenir dans d'autres langues.]

____________________________________________________________________________________________________

Que faire avec 3€ par mois ? Devenez l'un de nos mécènes ! Si vous pensez qu'un journalisme indépendant sur le cannabis est nécessaire, abonnez-vous à l'un des niveaux de notre compte Patreon et vous aurez accès à des cadeaux uniques et du contenu exclusif. Si nous sommes nombreux, nous pouvons faire la différence avec peu !

Diplômée en journalisme de l'Université de Coimbra, Laura Ramos est titulaire d'un diplôme de troisième cycle en photographie et est journaliste depuis 1998. Elle a été correspondante du Jornal de Notícias à Rome, en Italie, et conseillère de presse au Cabinet du Ministre de Éducation. Il est titulaire d'une certification internationale en Permaculture (PDC) et a créé l'archive photographique de street-art « Que dit Lisbonne ? @saywhatlisbon. Laura est actuellement rédactrice en chef de CannaReporter et CannaZine, ainsi que fondatrice et directrice de programme de PTMC - Portugal Medical Cannabis. Il a réalisé le documentaire « Pacientes » et a fait partie du groupe de pilotage du premier Postgraduate en GxP pour le Cannabis Médicinal au Portugal, en partenariat avec le Laboratoire Militaire et la Faculté de Pharmacie de l'Université de Lisbonne.

Cliquez ici pour commenter
Inscrivez-vous
Notifier de

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Publicité


Voir le documentaire "Patients"

Documentaire Patients Laura Ramos aidez-nous à grandir

Mais RECENTES

internationalejours il y a 2

L’Allemagne approuve le premier club social de cannabis après la légalisation

La ministre de l'Agriculture de Basse-Saxe, Miriam Staudte, a annoncé ce lundi que son cabinet avait autorisé le premier club...

Chanvrejours il y a 4

La Thaïlande se rapproche de plus en plus de la reclassification du cannabis et du chanvre comme substances contrôlées

La Thaïlande a franchi une nouvelle étape décisive vers la réinterdiction du cannabis dans le pays. Vendredi dernier,...

internationaleIl y a une semaine 1

L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) devient l'Agence de l'Union européenne contre les drogues (EUDA)

Le 2 juillet 2024, l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) deviendra l'Agence...

Événementsil y a des semaines 2

ICRS – International Cannabinoid Research Society réunit médecins et chercheurs à Salamanque pour le 34e Symposium sur les cannabinoïdes

Si vous pensez que la recherche sur le cannabis est récente et qu’il n’y a pas encore assez d’études… détrompez-vous ! ET...

Chroniqueil y a des semaines 2

Terroir 101 – Une introduction

Cet article commence une série de sujets nécessaires à ceux qui croient que cette plante mérite d'être vénérée et élevée...

Événementsil y a des semaines 3

Laura Ramos, rédactrice en chef de CannaReporter®, nommée « Journaliste de l'année » aux Business of Cannabis Awards

L'industrie du cannabis est sur le point de se rassembler à Londres pour deux jours de Cannabis Europe et une nuit de...

communiqués de presseil y a des semaines 3

Cannabis Europe accueille les dirigeants européens et nord-américains à Londres pour capitaliser sur le marché européen du cannabis

L’industrie nord-américaine du cannabis est en train de créer un mouvement important de l’autre côté de l’Atlantique en tant que leader de ce...

internationaleil y a des semaines 4

La police allemande précise qu'elle n'a pas suggéré la consommation de cannabis (à la place de l'alcool) aux supporters anglais lors de l'Euro 2024

La police de Gelsenkirchen, en Allemagne, a été citée dans un reportage déclarant que l'attention serait davantage concentrée sur les supporters...

Événementsil y a des semaines 4

Les substances synthétiques menacent l'immense succès de Mary Jane Berlin

On s'attendait à ce que cette édition de Mary Jane Berlin soit le plus grand rassemblement jamais organisé par la communauté du cannabis en...

Nationalil y a des semaines 4

La CISD promeut une enquête européenne sur la consommation de drogues au Portugal

L'Institut des Comportements Addictifs et des Addictions (ICAD) a lancé la 4ème édition de l'Enquête européenne sur le Web sur les drogues...